• Chefs d'oeuvre oubliés # 51: Sparks - Indiscreet (1975 Remastered 2009)

    Chefs d'oeuvre oubliés # 51: Sparks - Indiscreet (1975 Remastered 2009)

     

    Comme tout le monde je pense, je connais "Kimono my house" sorti en 1974 avec l'inusable tube "This town ain't big enough for both of us" mais j'avoue que celui-là m'avait échappé...

    Après "Kimono.." , il y eut "Propaganda" et les frères Mael relocalisés en Angleterre , essayèrent de surfer sur la vague glam-rock incarnée par T-Rex ou Bowie. Ils enregistrèrent donc "Indiscreet" avec Tony Visconti. Il signe aussi la fin de la trilogie avant, il faut le dire, une baisse d'inspiration et un retour gagnant bien plus tard grâce à Giorgio Moroder.

    Sur "Indiscreet" ça part un peu dans tous les sens: comédie musicale, jazz , musique baroque (?!) et pop gonflée aux hormones. Le public fatalement s'y intéressa moins mais ce disque devait être remis en lumière.

    Les titres:

    1 Hospitality On Parade 3:58

    2 Happy Hunting Ground 3:44

    3 Without Using Hands 3:19

    4 Get In The Swing 4:00

    5 Under The Table With Her 2:19

    6 How Are You Getting Home? 2:56

    7 Pineapple 2:42

    8 Tits 4:56

    9 It Ain't 1918 2:05

    10 This Lady's Lingering 3:40

    11 In The Future 2:13

    12 Looks, Looks, Looks 2:32

    13 Miss The Start, Miss The End 2:46

    Bonus Tracks

    14 Profile 

    15 The Wedding Of Jacqueline Kennedy To Russell Mael  

    16 Looks, Looks, Looks, (Live At Fairfield Hall 09/11/75) 

    Chefs d'oeuvre oubliés # 51: Sparks - Indiscreet (1975 Remastered 2009) 

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.....Chuuut!

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Mars à 22:51
    Francky 01

    Je connais les Sparks surtout de nom (régulièrement cités dans tops ou références d'artistes) mais pas bien leur musique. "Indiscreet" : Pochette sympa, producteur de renom, kaléidoscope d'influences...une belle découverte, merci.

    Qu'est-ce que donne le dernier sorti l'an passé ???

    A +

    2
    Mardi 20 Mars à 09:12

    J'ai le bouquin de notre ami M. Conte, et je n'avais pas fait gaffe à ce SPARKS. Ce groupe j'y suis fidèle depuis PROPAGANDA (qui m'a ouvert la voie vers QUEEN) jusqu'aux derniers albums. Je les trouve moins opportunistes que les QUEEN justement, variés, collant aux époques mais toujours personnels. Après tout ils ont bien relancé les Franz Ferdinand... Et leur dernier est tout simplement jubilatoire.

    "une baisse d'inspiration"? Sévère, refais toi "Big Beat" avec la même écoute que pour un "A Day At The Races".

    Mais c'est ma "fidélité" qui parle là. ;-)

      • Mardi 20 Mars à 19:52

        C'est C Conte qui le dit. personnellement, je connais mal les Saprks excepté "Kimono my house" que je garde précieusement.

    3
    Audrey
    Mercredi 21 Mars à 09:02

    Moi aussi, je connais mal le groupe. Et en fait, sa cote ne cesse de monter avec le temps. Faut vraiment que je m'y penche. Et en plus, il parait qu'ils restent toujours inspirés!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :