• Chefs d'oeuvre oubliés # 74: The Feelies - The Good Earth (1987)

    Chefs d'oeuvre oubliés # 74: The Feelies - The Good earth (1987) 

    Je vous ai déjà proposé cet album en mai 2018 ici mais comme il est dans le livre de Christophe Conte, j'y reviens!

    Pour moi, il est loin d'être oublié alors que peut-on ajouter de plus? Qu'il n'y aurait pas eu de REM sans les Feelies? Que l'influence du Velvet est constamment présente ainsi que celle des Byrds? Oui , tout cela est sans doute vrai mais il faut bien reconnaître que The Feelies ont su s'en détacher pour créer leur propre univers musical sobre, original, certes modeste mais intègre.

    Pour ma part, je possède tous leurs disques et à chaque fois que je les écoute, j'y reprends le même plaisir. Si je devais faire une liste des "indispensables" (tiens! une idée de rubrique ça!) ils y figureraient absolument!

    Les titres (version de 1987 )

    1 On The Roof 

    2 The High Road 

    3 The Last Roundup 

    4 Slipping (into Something) 

    5 When Company Comes 

    6 She Said, She Said 

    7 Let's Go 

    8 Two Rooms 

    9 The Good Earth 

    10 Tomorrow Today 

    11 Slow Down 

    12 Sedan Delivery 

    Je possède aussi la réédition de 2009 et l'on pouvait télécharger trois titres supplémentaires dont "Sedan Delivery" du Loner. si vous demandez gentiment, je suis sûr que Dado nous fournira de nouveau les bonus...

    Chefs d'oeuvre oubliés # 74: The Feelies - The Good earth (1987)

     Pour les écouter, ce n'est pas loin.....la bonne terre

    That's all folks! 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Audrey
    Lundi 7 Janvier à 09:40

    C'est l'album qui me les a faits connaître (gràce aux inrock). Mais je préfère It's only life et leur premier.

    2
    Arewenotmen?
    Lundi 7 Janvier à 09:53

    A peine une petite pause et c'est reparti !

    3
    dado
    Lundi 7 Janvier à 13:52

    Dans les chefs d'oeuvre oubliés des Feelies, j'aurai plutôt vu l'un de leurs albums les plus négligés et sous-estimés de leur univers. "Shore Leave" sous le pseudo Yung Wu occupe une place de choix dans l'œuvre du groupe, au moins à égalité et, à certains égards, supérieure aux trois albums que les Feelies ont publiés sous leur propre nom entre 1985 et 1991. Y figurent 3 belles 'covers': Big Day (Phil Manzanera, Brian Eno); Child Of The Moon (Rolling Stones); Powderfinger (Neil Young). Juste 5000 exemplaires vendus dans le monde à l'époque. 

      • Lundi 7 Janvier à 18:14

        Hey dado! Je ne connaissais pas cet album: le nom a dû m'éloigner des Feelies...

    4
    dado
    Lundi 7 Janvier à 19:40

    Yung Wu, Wake Ooloo, The Trypes, The Willies, Speed The Plough... autant de spin-offs des Feelies pour combler la séparation de 1991 ? Je t'envoie ce Yung Wu par mail et t'en laisse bon usage après écoute.

    5
    goemon
    Lundi 7 Janvier à 21:52
    by jove !!! https://www.popmatters.com/the-feelies-yung-wu-2567971734.html
    6
    Jean-Paul
    Lundi 7 Janvier à 22:00

    Dado, les trois autres ne sont pas mal non plus : Kingdom Come (Tom Verlaine), You’ve Got To Hide Your Love Away (Beatles) et Nobody Told Me (John Lennon).

    Et toutes les autres "covers" non plus (Modern Lovers, Wire, Stooges, MC5…).

    Et puis bonne année à toutes et tous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :