• La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust

    Comme je le disais lors du dernier épisode, Bruce innove en répétant pour la tournée avant la sortie du disque qui en sera le support. Donc, dès mars 2005 , il répète au Paramount Theater à Asbury Park.

    Parallèlement, fin mars, en travaillant sur un Tracks II, Bruce Springsteen redécouvre le matériel enregistré avec le Seeger Sessions Band le 02 novembre 1997 et décide d'en faire un album. Manquant de chansons, il fait appel à ces musiciens pour une nouvelle session, toujours dans son studio de Thrill Hill East, à Colt's Neck (NJ). Il enregistre en une journée Old Dan Tucker, Mrs McGrath, Erie Canal, O Mary Don't You Weep, John Henry, Shenandoah, Pay Me My Money Down, Froggie Went A Courtin' & Michael, Row Your Boat Ashore. Les musiciens sont Larry Eagle (batterie), Jeremy Chatzky (basse), Franck Bruno (guitare), Charles Giordano (claviers & accordéon), Mark Clifford (banjo), Sam Bardfeld et Soozie Tyrell (violon), Ed Manion (saxophone), Richie "La Bamba" Rosenberg (trombone), Mark Pender (trompette) et Patti Scialfa (choeurs). 

    La tournée "Devils and Dust" est annoncée en avril 2005 et , le 21 et 22 avril, Bruce Springsteen donne deux concerts de répétitions publics au Paramount Theatre d'Asbury Park (NJ). La tournée, en solo et acoustique, se distingue par une setlist très flexible, que le chanteur expérimente avec différents instruments, et par des salles plus grandes que celles utilisées pour la tournée The Ghost Of Tom Joad

    Voici ce que l'on a pu entendre lors d'un des deux soirs:

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust

    Extrait: Lonesome Day 

    Ces répétitions annoncent la tournée: Bruce joue seul sur scène de plusieurs instruments (banjo, bandoneon, piano etc...) , modifie parfois sa voix via un "bullet mike" et le show est assez initmiste.

    Reason To Believe 

    Devils & Dust 

    Youngstown 

    Lonesome Day 

    Long Time Comin' 

    Silver Palomino 

    For You 

    Real World 

    Part Man, Part Monkey 

    Maria's Bed 

    Highway Patrolman 

    Reno 

    Racing In The Street 

    The Rising 

    Further On (Up The Road) 

    Jesus Was An Only Son 

    Leah 

    The Hitter 

    Matamoros Banks 

    ### 

    Waitin' On A Sunny Day 

    Bobby Jean  

    The Promised Land

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin....Paramount 1 Paramount 2

    La tournée s'étalera du 25 avril au 22 novembre 2005 et passera par l'Europe avant de revenir aux USA.

    Le 26 avril sort enfin "Devils and Dust"

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust 

    Le disque est parfois accompagné d'un DVD de titres en acoustique. L'album, jamais deux sans trois, s'inscrit dans la lignée de "Nebraska" et "The Ghost of Tom Joad" et cela fonctionne encore. Springsteen y fait ce qu'il sait faire le mieux c'est à dire nous raconter des histoires de paumés, de déclassés. la production est sobre. Il n'y a pas le E Street Band et les titres sont enregistrés uniquement par Bruce et Brendan O'Brien à la basse et Steve Jordan à la batterie.

    L'album est très recommandable sans atteindre toutefois les sommets de "Nebraska" ou "The Ghost of Tom Joad".

    Extrait: Reno 

    Devils & Dust

    All The Way Home

    Reno

    Long Time Comin'

    Black Cowboys

    Maria's Bed

    Silver Palomino

    Jesus Was an Only Son

    Leah

    The Hitter

    All I'm Thinkin' About

    Matamoras Banks

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust 

    Pour en juger, ce n'est ps loin.... D and D

    Mais revenons à la tournée...

    La set-list change fréquemment ce qui rend cette tournée intéressante. Springsteen fera un unique show à Paris Bercy, show auquel j'ai assisté , et qui restera gravé dans ma mémoire parce que j'y étais avec mon jeune frère et que , ce jour-là, je passais un examen important pour ma carrière sur le plan professionnel...

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust

    J'en garde donc un souvenir ému , étant , de plus, très bien placé non loin de la scène... Je me trouvais aussi à discuter avec Mme Elliott Murphy qui nous disait que Bruce était leur invité ce soir-là.

    Mais ce concert n'est pas qu'un souvenir puisqu'il est aussi gravé sur cd...

    1-1 Intro 0:54

    1-2 My Beautiful Reward 4:11

    1-3 Reason To Believe 5:52

    1-4 Devils & Dust 5:00

    1-5 Empty Sky 3:22

    1-6 Long Time Comin' 4:21

    1-7 Silver Palomino 3:54

    1-8 The River 5:35

    1-9 Real World 4:44

    1-10 Part Man, Part Monkey 2:51

    1-11 All I'm Thinkin' About 4:45

    1-12 I'm On Fire 2:33

    1-13 Reno 3:39

    1-14 Point Blank 5:25

    2-1 Mary's Place 4:27

    2-2 Racing In The Street 6:25

    2-3 The Rising 5:01

    2-4 Further On (Up The Road) 4:18

    2-5 Jesus Was An Only Son 4:24

    2-6 This Hard Land 4:09

    2-7 The Hitter 5:43

    2-8 Matamoros Banks 6:07

    2-9 Cadillac Ranch 3:51

    2-10 Better Days Feat.  Elliott Murphy 3:59

    2-11 Land Of Hope And Dreams 5:49

    2-12 The Promised Land 6:50 

    2-13 Dream Baby Dream 7:16

    La version de "Dream baby dream" m'avait assez secoué....

    Extrait: I'm on fire 

    La Saga de Springsteen - épisode 32 - Devils and Dust

    Pour écouter ce concert, ce n'est pas loin....PDN1  PDN 2

    Tout ceci nous amène doucement au début de l'année 2006, mais ça c'est pour la prochaine fois!

    That's all folks! 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Octobre 2014 à 18:53

    J'ai longuement réecouté toute une semaine Devils and Dust en anticipant ton blog. Y a pas, je trouve l'album très faible. Tout est beau, bien produit, authentique et tout et tout, il chante comme il faut chanter, il a tout plaire, même la pochette qu fait très "album mature et rocker concerné" mais, mon dieu, derrière que les chansons sont faibles... 

    2
    Lundi 20 Octobre 2014 à 19:40

    je ne suis pas tout à fait d'accord mais ça n'est pas grave. En revanche, et je le dirai plus tard, les albums faibles sont à venir...soit "Magic" par exemple ou "Working on a dream" Celui-là est potable et vaut par ses paroles. Heureusement, chez Springsteen, en live c'est toujours bien!

    Bon, d'une manière générale, la meilleure période est passée . je vais au bout de la saga car je m'y suis engagé. Après, nouvelle rubrique!!!! 

    3
    Mardi 21 Octobre 2014 à 00:24

    Pour ce qui est des textes, j'avoue ne pas être assez anglophile pour ça. Pour Devils and Dust, il est meilleur que Magic (son plus nul?), mais quand je l'écoute rien n'accroche mon oreille, et c'est pas faute de l'écouter puisqu'il est assez plaisant en fond sonore.

    Working on a Dream, je ne le connais pas bien, mais j'en connais quelques très bonnes chansons et que rien que pour ça, je le place au-dessus de D&D. D'une manière générale, les artistes de cette génération, je n'attends pas des albums grandioses, mais qu'ils nous glissent quelques chansons sublimes qui parfois rivalisent avec leurs meilleurs (les albums de Neil Young, McCartney, Dylan, Costello sont intéressants pour ça). Mais Springsteen est plus un créateur d’hymne, d'émotions, d'images (un storyteller), qu'un immense mélodiste. Il joue dans la cour des grands, mais moins sur ce registre. Et moi, je place les mélodies au-dessus du reste. Question texte, il est certainement au-dessus des autres (mise à part Dylan sans doute).

    Mais tu connais bien mieux que moi son oeuvre. J'ai beaucoup de sympathie pour l'artiste (mon mari est encore plus fan) mais ce n'est pas mon artiste préféré. Je regrette de ne pas avoir vu sur scène, surtout aux grandes époques que tu nous as dévoilées. Pour avoir vu quelques images, il dégage vraiment quelque chose d'unique. 

    Par contre, j'aime beaucoup son dernier.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :