• Shoegaze, vous avez dit shoegaze? Slowdive - S/T (2017)

    Shoegaze, vous avez dit shoegaze? Slowdive - S/T (2017) 

    Sans doute ce disque a-t-il été chroniqué sur d'autres blogs mais je l'ai trouvé tellement bon que je n'ai pu résister à l'envie de le partager de nouveau. En réalité, à l'époque, mis à part un ou deux groupes découverts un peu sur le tard ou dont j'avais entendu parler comme Ride, My Bloody Valentine ou Stereolab, j'avais un peu raté la "mode" shoegaze. 

    A posteriori , je me rends compte que je n'ai pas eu l'occasion d'écouter Slowdive que je redécouvre finalement maintenant.

    Ce n'est pas plus mal car j'ai la chance de les redécouvrir sur un album vraiment mais alors vraiment bien que je conseille aux amateurs du genre et , bien sûr, aussi aux autres.

    Les titres:

    Slomo 

    Star Roving 

    Don't Know Why 

    Sugar For The Pill 

    Everyone Knows 

    No Longer Making Time 

    Go Get It  

    Falling Ashes

    Shoegaze, vous avez dit shoegaze? Slowdive - S/T (2017) 

    Pour écouter ce petit bijou, ce n'est pas loin.....Lent à plonger?

    That's all folks! 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Arewenotmen?
    Jeudi 20 Juillet à 09:17

    C'est quoi, le "shoegaze" ? Signé : un Vieux.

      • Till
        Jeudi 20 Juillet à 09:48

        Bof, des mecs qui n'assument pas ce qu'ils jouent et qui matent  leurs pompes au lieu de regarder le public.

        Signé : un autre vieux

    2
    Audrey
    Jeudi 20 Juillet à 11:29

    Au final, je trouve que ce mouvement aura produit des choses très intéressantes très variées. Sans avoir été fan, force est de constater que j'ai plus d'affinités avec ces groupes qu'avec ceux de la BRITPOP car ils offrent un côté plus expérimental.

    Dans ces groupes, il y a également Spiritualized qui a quelques disques magnifques.

    Comme toi, je suis passé à côté de Slowdive, un peu de la faute des Inrocks qui n'en avaient jamais fait un fromage (mais qui avaient commencé leur mea culpa quand je les lisais encore).

    Donc je connaissais juste un disque d'eux, censé être leur meilleur.

    Après Chris, tu es le second à le recommander chaudement. Donc je vais moi aussi y jeter une oreille; En fait, je craignais que ce soit encore une enième reformation pour laquelle seule comptait la nostalgie et qui aurait produit un disque sans doute de qualité mais sans réelle importance.

    Au vue de vos deux avis, il semble y avoir plus que ça (et te concernant aucune nostalgie).

      • Jeudi 20 Juillet à 12:52

        Il n'y a pas de nostalgie de ma part car j'ai finalement peu écouté de Shoegaze à part JAMC et Stereolab (un peu Ride ...). Il est vraiment bon et je vais revenir en arrière pour écouter ce qu'ils faisaient avant! 

    3
    Audrey
    Jeudi 20 Juillet à 13:47

    Pas de grande nostalgie pour ma part, ce n'était pas un genre qui me séduisait plus que ça. Mais quand on é réécrit l'histoire, on a remis plein de groupes qui, au départ, n'était pas étiqueté shoegazing. A l'époque, on mettait tout ça dans la Noisy pop et y avait un sous-genre de la Noisy pop qu'on a appelé shoegazing, avec beaucoup de groupes mauvais en fait. Du coup, pour moi, ce mouvement n'avait pas vraiment produit de trucs intéressant. Or, avec sa connotation actuelle, ce mouvement devient plus passionnant.

     

    Dans le genre, Il y avait les Boo Radleys, un drôle de groupe,  qui ont fait deux très grands albums: Everything's allright forever (un peu au milieu de Psychocandy de JMC et Loveless de MBV) et Giant Steps (un disque à la fois très pop et complètement barré). Dans une veine plus classique, avec des quelques chansons très belles et sophistiquées, revendiquant un grand classicisme, il y a l'inégal Kingsize.

    Et on peut dire que les Cocteau Twins faisaient aussi du Shoegazing avant l'heure.

     

    Dans la mouvance "Noisy pop" (les JMC était pour moi Noisy pop mais pas shoegazing), il y avait également les Wedding Present avec un album que je te recommande chaudement: Octopussy. Je l'ai réécouté il y a peu, je le trouve encore meilleur! Tout en guitare, larsen et effets avec des montées de décibels d'une grande puissance et des compo qui s'avèrent derrière ce boucan très solides. Un disque a écouté fort!

    Pour ma part je n'ai jamais écouté Stereolab, à part ce que pouvait passer Bernard Lenoir. Y avait un titre d'eux que j'aimais bien, mais dont j'ignore le nom..

     

    Tout ça fait des groupes très différents des uns des autres. Et une page de l'histoire de la pop musique anglaise qui mérite une meilleure place que celle qu'on lui accorde.

      • Jeudi 20 Juillet à 20:10

        J'ai les Boo-Radleys et leur album "Giant" assez spécial... Stereolab? j'en avais proposé sur l'ancien blog . je dois donc y revenir et j'ai aussi quelques live de ce groupe. j'ai aussi un live des Boo-Radleys mais il est assez décevant. Le morceau de Stereolab ça doit "super electric" que je trouve génial à écouter ici: https://www.youtube.com/watch?v=8WzHKo3uex8

        Wedding Present jamais écouté ou alors de très loin...

    4
    Jeudi 20 Juillet à 14:33
    Ah ravie de le voir ici celui-là. ..c'est clairement un des meilleurs albums que j'aurai découvert cette année. ..Je le trouve vraiment réussi. ..:)
    5
    Jeudi 20 Juillet à 17:21

    Un des tous meilleurs disques de l'année, assurément !

    6
    Fred
    Dimanche 27 Août à 17:28

    Sympa de retrouver un nouveau Slowdive qui, mis à part My Bloody Valentine, n'a été qu'un des rares groupes de "Shoes qui sentent le gaz" que j'ai écouté. Comme dit Audrey, on peut rajouter Ride et les CocteauTwins (si on les classe dans ce style).

    Pour Stéréolab, bof....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :