• Chefs d'oeuvre oubliés # 58 : The Adverts - Crossing the red sea (1978 Ed 2011)

    Chefs d'oeuvre oubliés # 58 : The Adverts - Crossing the red sea (1978 Ed 2011) 

    Christophe Conte se demande pourquoi The Adverts n'ont pas eu plus de succès malgré un single accrocheur - "One chord wonders" - un leader charismatique  - TV Smith - et une formidable bassiste, Gaye Advert. Quand on écoute cet album et qu'on le compare aux "concurrents" de l'époque, j'ai nommé The Clash, Sex Pistols ou The Damned, la réponse me paraît assez évidente. Il leur manquait sans doute le sens de la mélodie et l'ouverture musicale des Clash ( pour mémoire sur le 1er album des Clash, il y avait "Police and Thieves") et leur engagement, le sens de la provoc' des Pistols voire des Damned (comment lutter contre l'évidence de "New Rose"? ou la fantastique reprise de "Help"?) pour être dans le trio gagnant. Voilà sans doute pourquoi The Adverts se retrouvent, comme beaucoup d'autres, relégués au rang des groupes estimés mais pas vénérés.Ce qui n'enlève rien à la qualité de cet album....

    Chefs d'oeuvre oubliés # 58 : The Adverts - Crossing the red sea (1978 Ed 2011)

    Les titres:

    1 One Chord Wonders 

    2 Bored Teenagers 

    3 New Church 

    4 On The Roof 

    5 Newboys 

    6 Gary Gilmore's Eyes 

    7 Bombsite Boy 

    8 No Time To Be 21 

    9 Safety In Numbers 

    10 New Day Dawning 

    11 Drowning Men 

    12 On Wheels 

    13 Great British Mistake 

    Singles

    14 One Chord Wonders 

    15 Quickstep 

    16 Gary Gilmore's Eyes 

    17 Bored Teenagers 

    18 Safety In Numbers 

    19 We Who Wait 

    Live

    20 On Wheels 

    21 Newboys 

    22 New Church 

    23 Gary Gilmore's Eyes 

    24 Drowning Men  

    25 No Time To Be 21

    Chefs d'oeuvre oubliés # 58 : The Adverts - Crossing the red sea (1978 Ed 2011) 

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin...The Adverts

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Ness
    Lundi 14 Mai à 07:16

    Bonjour, excellent disque. Il me semblait que Gaye était bassiste. Au temps pour moi. Celà dit l'explication vient peut être d'un mauvais 2e disque.

      • Lundi 14 Mai à 12:21

        Tu as raison Ness: au temps pour moi, Gaye Advert était bien bassiste.

    2
    Ness
    Lundi 14 Mai à 12:29

    Des hymnes ils en avaient (Bored teenagers, no time to be 21). Quand on regarde les Jam, il a fallu All mods cons puis Sound affects pour qu'ils deviennent énormes in the Uk, les Stranglers Féline et surtout le méga hit always the sun. Clash c'est London Calling et les Usa. Un album, excellent d'ailleurs, n' a peut être pas suffi aux Adverts

      • Lundi 14 Mai à 12:47

        Ness, à vrai dire, à l'époque et malgré le grand succès critique de ce disque qui fit un carton, The Adverts n'étaient pas super connus. moins, en tout cas, que les groupes que tu cites. à quoi est-ce dû? ça mystère!

    3
    dado
    Lundi 14 Mai à 19:08

    Faut dire qu'il y avait du monde qui se bousculait au portillon (en+ de ceux déjà cités, Buzzcocks, Undertones, UK Subs, Boomtown Rats, Pretenders, Ultravox...) à la même époque et que chaque journée apportait son lot de nouveautés. A noter que leurs 2 premiers singles dont le Top 20 "Gary Gilmore's Eyes" ont bénéficié de la production du guitariste des Pink Fairies, un des membres fondateur du Motörhead, le fabuleux Larry Wallis (une des légendes du rock underground britannique, un guitariste étonnant et aussi parfois auteur).

      • Mardi 15 Mai à 06:47

        Merci Dado pour ton éclairage savant!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :