•  

    Fluidité: Luna - The days of our nights  (1999)

    J'ai déjà proposé un album de Luna intitulé "Penthouse" et je l'ai trouvé très bon. Je récidive avec un album de 1999 du même groupe.... Ce qui me frappe chez Luna c'est la maturité et la grande cohérence des albums avec des mélodies fluides portées par des guitares bien clean. Bien évidemment, on sent l'influence du Velvet ça et là mais Dean Wareham sait garder sa personnalité malgré tout, personnalité forgée aussi par l'expérience Galaxie 500. Notez bien la reprise du "Sweet child of mine" de Gun's and Roses : une belle chanson cela dit.

    Les titres:

    1 Dear Diary 4:07 en écoute

    2 Hello, Little One 4:49

    3 The Old Fashioned Way 4:36

    4 Four Thousand Days 4:21

    5 Seven Steps To Satan 4:58

    6 Superfreaky Memories 4:53

    7 Math Wiz 3:59   en écoute                                    

    8 Words Without Wrinkles 4:22

    9 The Rustler 4:07

    10 U.S Out Of My Pants! 6:08

    11 The Slow Song 3:17 

    12 Sweet Child Of Mine 4:25

    Fluidité: Luna - The days of our nights  (1999)

    Pour écouter ce disque, ce n'est pas loin.....Night and day

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Live: House of Love - 50ème anniversaire de John Peel - Subterranea Londres - 29 août 1989 

    Bon voilà! Je suis tombé sur ce live d'House of Love et je n'ai pas pu résister car il y a une reprise du Velvet I can't stand it) et comme le son est bon, je pense que cela fera l'affaire.... Ce n'est pas une Peel Session: le groupe était apprécié par John Peel et ils ont donc officié lors d'une soirée privée qui, apparemment, était radio diffusée...

    Les titres:

    01. Christine en écoute

    02. Love in a Car

    03. Shine On en écoute

    04. Salome

    05. Destroy The Heart

    06. Man To Child 

    07. I Can't Stand It (The Velvet Underground)

    Live: House of Love - 50ème anniversaire de John Peel - Subterranea Londres - 29 août 1989

    Pour écouter ce live, ce n'est pas loin....amour toujours!

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Sincère : Bill Ryder-Jones - West Kirby County Primary (2015)

    J'avais déjà écouté le "If" de l'ex guitariste de The Coral, album instrumental et classique inspiré par Italo Calvino (Si par une nuit d'hiver , un voyageur..." Là, l'exercice est tout autre puisque Ryder-Jones chante et commence l'album par un titre acoustique - Tell me you don't love me watching", très Velvet. Mais il n'en reste pas là puisqu'il branche soudainement les guitares pour sonner furieusement rock un peu comme Pavement ou les Pixies. Car, même s'il revient à l'acoustique avec les dernier titre, la teinte de l'album est plutôt pêchue avec des titres émouvants et nostalgiques comme "Daniel " et "Wild roses". Disons-le tout net, cet album est le meilleur de Bill Ryder-Jones qui nous montre son savoir-faire avec un disque plein de sincérité.

    Les titres:

    1 Tell Me You Don't Love Me Watching 2:27 en écoute

    2 Two To Birkenhead 4:22 en écoute

    3 Let's Get Away From Here 4:22

    4 Daniel 4:20

    5 Put It Down Before You Break It 3:53

    6 Catharine & Huskisson 4:02

    7 Wild Roses 3:39 en écoute

    8 You Can't Hide A Light With The Dark 3:38

    9 Satellites 5:50

    10 Seabirds 4:24 

    Sincère : Bill Ryder-Jones - West Kirby County Primary (2015) 

    Pour écouter cet album, ce n'est pas loin...Sincérité

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Compil' sautillante: Stereolab - Switched on (1992)

    Je sais que ce groupe exaspère certains d'entre vous. C'est à la suite de la lecture d'un article super documenté trouvé dans les Inrocks (pour un fois bien inspirés) que je me permets de partager avec vous cette compilation de 1992 regroupant les trois premiers singles. Personnellement, je n' aime pas tout chez Stereolab, mais à la réécoute récente de cet opus, je dois avouer que j'y ai pris un certain plaisir. Les deux premiers sont pour moi des incontournables de Stereolab: certes il faut supporter les boucles de synthés  et le chant décalé de Laetitia Sadier et de sa comparse. Mais c'est exécuté avec une telle fraîcheur ici qu'on ne pourrait le leur reprocher. Après tout, sommes-nous si éloignés que ça dans l'esprit du Velvet Undergound première mouture?

    Les titres:

    1 Super - Electric 5:22

    2 Doubt 3:26 en écoute

    3 Au Grand Jour' 3:27

    4 The Way Will Be Opening 4:07

    5 Brittle 3:47

    6 Contact 8:17

    7 Au Grand Jour 3:40 en écoute

    8 High Expectation 3:32

    9 The Light That Will Cease To Fail 3:23 

    10 Changer 4:53

    Compil' sautillante: Stereolab - Switched on (1992)

    Pour écouter cette compil', ce n'est pas loin... Branchés

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Live : XTC - Paradiso Amsterdam - 8 Mars 1982 (Pre-FM)

    Malgré l'angoisse maladive d'Andy Partridge lors des concerts, XTC a réussi à en donner de bons à leurs fans. J'ai peu partagé de shows d'XTC sur ce blog, en voilà un de 1982 époque "English Settlement" , un de mes albums préférés du groupe. Profitez-en bien! Attention, pour ceux qui désireraient graver le concert, il dépasse les 80 minutes...

    Les titres:

     01. Runaways

    02. Jason And The Argonauts

    03. Melt The Guns

    04. Snowman

    05. Ball And Chain

    06. No Thugs In Our House

    07. Senses Working Overtime en écoute

    08. All Along The Watchtower

    09. No Language In Our Lungs

    10. Towers Of London

    11. Making Plans For Nigel en écoute

    12. Living Through AnotherCuba

    13. Generals And Majors

    14. Real By Reel

    15. Sgt. Rock (Is going To Help Me)

    16. applause

    17. Life Begins At The Hop (With Hans Devente on Backing Vocals

    Live : XTC - Paradiso Amsterdam - 8 Mars 1982 (Pre-FM)

    Pour écouter ce concert, ce n'est pas loin.....Extase 1982

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    11 commentaires
  • Jonathan Richman and the Modern Lovers - Back in your life (1979 Ed cd 1997)

    Certes, cet album marque la fin des Modern Lovers en tant que quatuor. Richman se fera ensuite accompagner par un batteur pour les concerts et de musiciens de studio pour les albums studio. Est-ce pour uatnt un album raté? Non. On parlera plutôt d'un album de transition, qui conatient au moins trois excellents titres "Abdul and Cleopatra" , "Affection" et "I'm nature mosquito" auxquels je rajouterai personnellement "My love is a flower" pour le côté faux-naïf .  Mais bon, de toute façon, Richman est un artiste réservé aux connaisseurs et il n'a jamais fait le "Buzz, Buzz" (sauf sur cet album) et je pense qu'il n'en a rien à faire...

    Les titres:

    1 Abdul And Cleopatra 3:18 en écoute

    2 (She's Gonna) Respect Me 2:49

    3 Lover Please 1:58

    4 Affection 4:06 en écoute

    5 Buzz Buzz Buzz 1:58

    6 Back In Your Life 2:14

    7 Party In The Woods Tonight 3:01

    8 My Love Is A Flower (Just Beginning To Bloom) 2:20 en écoute

    9 I'm Nature's Mosquito 2:45

    10 Emaline 2:07

    11 Lydia 3:11 

    12 I Hear You Calling Me 2:52

    Jonathan Richman and the Modern Lovers - Back in your life (1979 Ed cd 1997)

    Pour l'écouter tranquillement, ce n'est pas loin...Flash-Back

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Exhumation: The Last - Look again (2020)

    Bien que sorti en 2020, cet album a été enregistré en 1980. Allez savoir pourquoi, ce second opus de "The Last n'avait jamais trouvé de label au point que les pressages tests du disque s'arrachaient à prix d'or chez les collectionneurs. Il a fini par être réédité récemment mais , ne nous trompons pas, c'est bien le contnu qui m'intéresse aujourd'hui.

    Et il faut dire qu'il et daté certes - on n'échappe pas à son époque - mais excellent! Il est assez varié, oscille de The Clash à d'autres groupes de l'époque, me fait parfois penser aux Plimsouls avec des envolées épiques au charme romantique inspirée du power pop. Bref, ça valait le coup de l'exhumer et pas seulement pour la nostalgie.

      Les titres:

    1      Lies 3:27 en écoute

    2 That's Just Life 2:16

    3     Obsession 3:55 en écoute

    4 Snake In The Grass 3:01

    5 Should I Say A Word 3:06

    6 Difference 4:59

    7 Everyone's A Holiday 3:51

    8       Subway Song 2:08 en écoute

    9 Everybody Had It With You 2:57

    10 Jungle Book 4:17

    11 The Other Side 2:18

    12 Look Again 5:22

    13 Weekend Girl 4:15

     

    14 Fade To Black 2:48

    Exhumation: The Last - Look again (2020)

    Pour l'écouter 41 ans après, ce n'est pas loin.....P.......! 41 ans!

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Un peu de douceur...: John Coltrane - Ballads De luxe edition (2002)

    Attention! Avec ce disque enregistré en 1961 et 1962 (et donc remastérisé ici), nous sommes très loin des débordements free habituels de Coltrane. Bien au contraire, il s'git d'écouter la douce brise d'un saxo d'une grande sensualité et de douces mélopées qui ne seraient pas aussi brillantes s'il n'y avait un quartette d'exception aux côtés de Coltrane (Mc Coy Tyner en tête) pour nous les offrir comme dans un écrin de velours. Le disque supplémentaire nous offre des prises alternatives de certains titres jamais exhumées pour notre plus grand plaisir....

    Les titres:

     1-1 Say It (Over And Over Again) 4:16 en écoute

    1-2 You Don't Know What Love Is 5:12

    1-3 Too Young To Go Steady 4:20

    1-4 All Or Nothing At All 3:35

    1-5 I Wish I Knew 4:50

    1-6 What's New 3:44

    1-7 It's Easy To Remember 2:46 en écoute

    1-8 Nancy (With The Laughing Face) 3:12

    2-1 They Say It's Wonderful 3:03

    2-2 All Or Nothing At All 3:42

    2-3 Greensleeves 4:27

    2-4 Greensleeves 3:47

    2-5 Greensleeves 3:44

    2-6 Greensleeves (45 RPM Take) 3:37 en écoute

    2-7 Greensleeves 4:18

    2-8 It's Easy To Remember 4:40

    2-9 It's Easy To Remember 2:45

    2-10 It's Easy To Remember 2:47

    2-11 It's Easy To Remember 2:46

    2-12 It's Easy To Remember 3:45

    2-13 It's Easy To Remember 2:38

    2-14 It's Easy To Remember 2:42

    Un peu de douceur...: John Coltrane - Ballads De luxe edition (2002)

    Pour profiter de cette petite douceur, ce n'est pas loin.... Ballade nocturne

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    9 commentaires
  • Très sympa: John Mascis - Elastic Days

    Hello! Je suis revenu pour quelques jours at home alors j'en profite un peu pour vous refiler quelques tuyaux..

    Je viens d'acquérir "en vrai" cet album de John Mascis que j'écoutais depuis longtemps (en copie) parce qu'il me semble digne d'intérêt. L'ex leader de Dinosaur Jr nous sort là un album qui va droit au but de par ses mélodies qui font mouche et quelques solos de guitares bien placés sans jamais en rajouter. Impossible de faire émerger un titre en particulier, l'album s'écoute tellement facilement qu'on y revient finalement tôt ou tard...

    Les titres:

    1 See You At The Movies 3:22  en écoute

    2 Web So Dense 3:37

    3 I Went Dust 3:48

    4 Sky Is All We Had 3:07

    5 Picking Out The Seeds 3:27

    6 Give It Off 2:50

    7 Drop Me 3:49 en écoute

    8 Cut Stranger 3:23

    9 Elastic Days 3:32

    10 Sometimes 3:33

    11 Wanted You Around 3:30

    12 Everything She Said 3:30 

    Très sympa: John Mascis - Elastic Days

    Pour écouter cet album vraiment sympa, ce n'est pas loin....Elastiques

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • L'écueil du 2ème album: Shame - Drunk Tank Pink (2021)

    En 2018, je vous vantais déjà les mérites du 1er album de Shame, en espérant qu'ils sauraient franchir sans dommages l'écueil du 2ème album. Disons-le tout net, Il est franchi. En deux ans, Shame a certes évolué et certains titres sont moins rageurs mais ce n'est pas grave et je vais jusqu'à dire que c'est bien naturel. La continuité est tout de même préservée avec le premier titre dévastateur - Alphabet - même si , par la suite avec "Nigel Hitter" on entend du Talking Heads ou du XTC. Pour le reste, à l'image de leurs shows enfiévrés, Shame déroule  avec des titres tendus et teigneux pour finir en apothéose avec le long "Station Wagon".

    "Drunk Tank Pink" est le disque espéré par les fans du premier album et, à l'instar de Fontaines DC, Shame valide son deuxième opus haut la main.

    Les titres:

    1 Alphabet 

    2 Nigel Hitter en écoute

    3 Born In Luton 

    4 March Day 

    5 Water In The Well 

    6 Snow Day 

    7 Human, For A Minute 

    8 Great Dog 

    9 6/1 en écoute

    10 Harsh Degrees 

    11 Station Wagon  

    L'écueil du 2ème album: Shame - Drunk Tank Pink (2021)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.... 2ème essai transformé

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique