• Résultat de recherche d'images pour "le retour du fracas"

    Yep les aminches! Me voilà bientôt de retour et ce n'est pas une (mauvaise) blague!

    Finalement, avec les beaux jours, même confiné, le moral est revenu en apprenant que je n'ai pas le crabe. J'ai bien développé une saloperie de maladie rare au nom barbare mais elle n'est que dormante pour l'instant et j'espère qu'elle ne se réveillera pas trop vite parce qu'elle n'a pas l'air très sympa...

    Merci pour vos messages de soutien, ils m'ont fait chaud au coeur!

    Vu la période troublée que nous traversons (et c'est pas fini), il est grand temps de remettre quelque chose à écouter entre vos oreilles.

    à bientôt, avec un grand plaisir!

    PS: Au passage, je vous conseille le roman dont la couverture est au-dessus, vous passerez un bon moment!

    le Frac' 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    29 commentaires
  • Live : Midlake - Denton Sessions 2015 + 2010

    Ce n'est pas tout à fait inédit aujourd'hui puisqu'il s'agit de deux enregistrements mis côte à côte: un EP officiel de Midlake de 2015 et des sessions au même endroit de 2010 enregistrées pour le quotidien britannique The Guardian.

    Les titres:

    Denton Sessions 2015 (EP)

    01 The Old and the Young

    02 Antiphon

    03 Roscoe

    04 It's going down

    Denton Sessions 2010

    05 Winter Dies (Live) (4:27)

    06 Acts Of Man (Live) (3:15)

    07 Small Mountain (Live) (3:30)

    08 Rulers, Ruling All Things (Live) (4:11) 

    09 Van Occupanther (Live) (3:52)

    Live : Midlake - Denton Sessions 2015 + 2010

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.....Midlake live

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Compilation: Rose Bonbon - Open all night (2002)

    Sous cette jolie pochette de Sereg Clerc , se cache une compilation trouvée chez "Eclectisme et bon goût" , un site très intéressant, je le redis ici....Merci au partageur (sans doute B.Bebe) 

    Cette compilation me rappelle de bons souvenirs et dégage une certaine nostalgie....

    Les titres:

    1 Ici Paris Allo, Le Monde 2:58

    2 La Souris Déglinguée Une Fille Dans La Rue 3:25

    3 Marquis De Sade Conrad Veidt 4:55

    4 Rita Mitsouko* Don't Forget The Nite 4:46

    5 Electric Callas Winner 3:55

    6 Modern Guy Electrique Sylvie 5:42

    7 Les Avions Trio 2:59

    8 Panoramas Sinbad The Sailor 3:20

    9 Lili Drop Sur Ma Mob 4:06

    10 Kas Product Pussy X 3:27

    11 Orchestre Rouge Soon Come Violence 3:55

    12 Bijou (2) Ok Carole 2:13

    13 Wunderbach Oublions L'Amérique 2:24

    14 Oberkampf Couleurs Sur Paris (Live) 5:26

    Compilation: Rose Bonbon - Open all night (2002)

     

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin...Compil' Frenchy

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • Bonus : A Girl Called Eddy - ST (2004)

    Le dernier opus d'Erin Moran ayant suscité beaucoup de commentaires, je vous fais un petit cadeau avant la pause avant ce premier album qui avait encensé par la critique... Autant vous le dire, c'était déjà très très bon...

    Les titres:

    1 Tears All Over Town 4:01

    2 Kathleen 4:48

    3 Girls Can Really Tear You Up Inside 4:49

    4 The Long Goodbye 3:58

    5 Somebody Hurt You 5:07

    6 People Used To Dream About The Future 5:33

    7 Heartache 4:34

    8 Life Thru The Same Lens 4:18

    9 Did You See The Moon Tonight? 3:45

    10 Little Bird 3:54

     

    11 Golden 5:53

    Bonus : A Girl Called Eddy - ST (2004)

    Pour l'écouter , ce n'est pas loin.....Pas Eddy M!

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Frenchy But Chic # 128: The Inspector Cluzo - We people of the soil (2018)

    Etant à moitié Landais d'origine, j'aurais été impardonnable de ne pas parler des ces deux fermiers landais avant de faire un break pour les raisons que vous savez...

    Les (presque) Montois Mathieu Jourdain et Laurent Lacrouts (Dado nous donnera l'adresse) , en plus de leur boulot d'éleveurs d'oies, font du rock. Et pas n'importe lequel! Du bon, du vrai, de l'authentique. Et en plus, ils sont allés à Nashville l'enregistrer pour être encore plus près des racines du blues. Il paraît qu'ils sont encore meilleurs sur scène, il faudra que je vérifie mais cela ne m'étonnerait pas. Pour ne rien gâcher, leurs textes sont engagés, ce qui n'est pas pour me déplaire...

    Allez, arrêtez l'agribashing et écoutez The Inspector Cluzo et dégustez-le comme un bon foie gras d'oie accompagné d'un verre de (bon) Jurançon...

    (Je ne sais pas pourquoi mais je pense que Dado va commenter...)

    Les titres:

    A Man Oustanding In His Field 3:54

    The Sand Preacher 3:09

    Cultural Misunderstanding 2:52

    Ideologies 3:53

    Little Girl And The Whistlin' Train 4:02

    We The People Of The Soil 3:39

    No Deal At The Crossroads 2:51

    The Best 3:46

    Pressure On Mada Lands 3:51

    The Globalisation Blues 3:35 

    The Brothers In Ideals 3:47

    Frenchy But Chic # 128: The Inspector Cluzo - We the people of the soil (2018)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin....Les Fermiers Landais

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Le Choix des Lecteurs # 171 : Mercury Rev - Odense - 29 janvier 1999 FM

    Et allez! Un Mercury Rev en FM enregistré à Odense en 1999 , avec dans la liste des titres le fameux "Car Wash Air" que j'adore...Faites-vous plaisir!

    Les titres:

    01 Tonite It Shows

    02 Goddess On A Hiway

    03 Chasing A Bee

    04 Endlessly

    05 Holes

    06 Isolation

    07 Car Wash Hair

    08 Frittering 

    09 Delta Sun Bottleneck Stomp 

    Le Choix des Lecteurs # 171 : Mercury Rev - Odense - 29 janvier 1999 FM

    Pour l'écouter , ce n'est pas loin....Mercury rêve?

    Et maintenant, à vous de choisir (deux choix possibles)

    Elliott Murphy - Live, Rare or unreleased

    Randy Newman - The Moore Theater - FM Broadcast 1974

    New Order - Live at Manchester - 19 Juillet 1986 

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    13 commentaires
  • Mes Indispensables # 17: Antony and the Johnsons - I'm a bird now (2005)

    Cette personne sur un lit d'hôpital, c'est la transsexuelle Candy Darling - morte en 1974 d'une leucémie -  à qui Lou Reed donnait la parole dans "Candy Says" et racontait en partie ses périples dans "Walk on the wild side" (Candy came from out in the island). Antony réalisait avec ce second opus son rêve de gosse: chanter en duo avec Boy George et avec Lou Reed son idole. De nombreux artistes ont collaboré à ce disque, entre autres Rufus Wainwright et Devendra Banhart. Autant le dire tout de suite, ce disque est magnifique tant il transpire le spleen , tant la voix d'Antony, particulière et unique, ne cède cependant jamais à la facilité et aux trémolos. De nombreux thèmes sont abordés sur ce disque et j'en retiendrai trois: l'androgynie, le sado-masochisme (bonjour "Venus in furs"!) et la relation amour/mort ou Eros/Thanatos si vous préférez...

    Je suis assez peu concerné par les deux premiers thèmes - pourquoi se faire du mal alors qu'on peut se faire tant de bien - mais c'est le dernier qui m'interpelle...

    Au-delà de la musique, ce disque me renvoie à mon histoire personnelle et a croisé ma route trois fois. La première fois, quand il est sorti, j'ai pris une claque monumentale et je l'écoutais très souvent.La seconde fois, c'était en revenant d'un voyage à l'étranger l'été 2018, en voiture... Je pense que la personne qui conduisait ne s'est pas aperçue que des larmes coulaient sur mon visage: étaient-ce les prémices annonciateurs d'une relation qui allait s'achever un an plus tard? Je n'en sais rien mais l'émotion qui m'a envahi à ce moment-là restera à jamais gravée dans ma mémoire. La troisième fois, c'est maintenant, à l'heure où j'écris ces lignes et où je suis confronté au tryptique amour/maladie/mort. Comment vivre dans l'espoir d'une nouvelle histoire, en transportant avec soi les douleurs de la dernière, tout en me confrontant à une maladie dont je ne connais pas encore le nom et en sentant la mort rôder autour de moi? Amour et mort sont de nouveau intimement liés. C'est là où cet album d'Antony tombe à point nommé: malgré le spleen, la lumière ne cesse de s'en échapper inexorablement presque contre la volonté de l'artiste. Il suffit d'écouter les cuivres de "Fistfull of love" , de sentir l'espoir contenu dans les paroles de"Hope there's someone"  pour en éprouver de la force malgré sa propre vulnérabilité. Je ne mettrai pas le genou à terre, je resterai debout, pour mes enfants, pour ma famille, pour continuer à lire, écouter de la musique qui fait du bien aux oreilles et pour avoir le plaisir de la partager avec vous...

    Pardonnez-moi cet épanchement intime, mais j'en avais besoin, il fallait que je m'en libère. C'est chose faite et je n'y reviendrai plus.

    Les titres:

    1 Hope There's Someone 4:21

    2 My Lady Story 3:33

    3 For Today I Am A Boy 2:36

    4 Man Is The Baby 4:09

    5 You Are My Sister 3:59

    6 What Can I Do? 1:40

    7 Fistful Of Love 5:51

    8 Spiralling 4:25

    9 Free At Last 1:36

    10 Bird Gerhl 3:14     

    Mes Indispensables # 17: Antony and the Johnsons - I'm a bird now (2005)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin....Bird on a wire

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    25 commentaires
  • Live: Mazzy Star - Black Session - 26 Octobre 1993

    Je reviens souvent vers Mazzy Star...Outre la beauté vénéneuse de sa chanteuse Hope Sandoval, il y a quelque chose de magnétique chez ce groupe , qui m'attire inexorablement vers son univers, la belle noirceur de sa musique. Ici, une Black Session de la meilleure époque. Mazzy Star est un groupe indispensable, on en reparlera. Additif du 29/02/20 David Roback est mort il y a quelques jours et ce post avait été écrit avant sa disparition.

    Les titres:

    01 Mary of Silence

    02 Ghost Highway

    03 She Hangs Brightly

    04 Bells Ring

    05 Halah

    06 Blue Light

    07 Ride It On

    08 Into Dust

    09 Give You My Lovin'

    10 Blue Flower

    11 So Tonight That I Might See

    12 Hair and Skin  

    13 Rock Section

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.....Magnifique BS

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Place aux Femmes! Karen Dalton - In my own time (1971 Ed 2006)

    L'histoire du rock est constellée de destins brisés: Karen Dalton n'a pas échappé à cette malédiction.

    Ce deuxième album de la dame sorti en 1971 et que Light in the Attic a eu l'intelligence de rééditer en 2006, nous entraîne vers la lumière alors que son premier album, plus intimiste, demeurait dans la pénombre. Les arrangements de cet album, avec violons, orgues etc... sont sans doute pour beaucoup dans le succès de cet opus. Et puis il y a les chansons: le magnifique morceau d'ouverture "Something on your mind" , la reprise de "When a man loves a woman" et la formidable "Katie cruel". Mais ces chansons, malgré leur beauté, ont du mal à cacher le désarroi, la solitude , la dégringolade amoureuse et sociale comme si elles annonçaient le destin de l'artiste qui décédera en 1993, camée, alcoolique, oubliée de tous.

    Les titres:

    1 Something On Your Mind 3:23

    2 When A Man Loves A Woman 2:59

    3 In My Own Dream 4:18

    4 Katie Cruel 2:22

    5 How Sweet It Is 3:43

    6 In A Station 3:52

    7 Take Me 4:41

    8 Same Old Man 2:45

    9 One Night Of Love 3:19

    10 Are You Leaving For The Country 3:15  

    Place aux Femmes! Karen Dalton - In my own time (1971 Ed 2006)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin....La soeur d'Averell?

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Apothéose : John Hiatt - Bring the Family (1987)

    Encore une fois, on n'est vraiment pas loin de l'indispensable... Jusqu'à cet album, Hiatt bénéficiait certes d'une bonne aura mais sa carrière battait un peu de l'aile. Sa vie n'était pas non plus facile , addiction à l'alcool, suicide de sa première épouse et plus de maison de disques. Et là , comme par miracle, la lumière jaillit! Il faut dire qu'il y a du beau monde autour de lui: Ry Cooder, Nick Lowe, Jim Keltner. Tout ce beau linge se met au service d'Hiatt qui, sans doute sublimé par la présence de ces pointures, va livrer 10 chansons d'un classicisme absolu. Il y livre là ses blessures intimes sans se cacher et atteint des sommets qu'il n'atteindra plus par la suite avec une évidente sincérité et une grosse énergie. Il suffit d'écouter "Have a little faith in me" pour être bouleversé au plus haut point. Un très grand disque!

    Les titres:

    1 Memphis In The Meantime 4:00

    2 Alone In The Dark 4:46

    3 Thing Called Love 4:13

    4 Lipstick Sunset 4:12

    5 Have A Little Faith In Me 4:03

    6 Thank You Girl 4:11

    7 Tip Of My Tongue 5:53

    8 Your Dad Did 4:03

    9 Stood Up 5:57 

    10 Learning How To Love You 4:08

    Apothéose : John Hiatt - Bring the Family (1987)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.....John et les autres

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique