• Covers :Come On Up To The House - Women Sing Waits - Artistes variées [2019]

    Faire un album de reprises de Tom Waits uniquement composé de voix féminines est une drôle d'idée et un drôle de pari. Il faut bien l'avouer, il n'est qu'à moitié réussi... Pourquoi? parce qu'il est difficile de rendre la rugosité des chansons de Tom Waits avec des voix féminines. certes, c'est bien fait bien produit mais cela manque souvent de relief et de force. Il y a néanmoins quelques réussites mais je vous laisse les découvrir et exprimer votre avis. personnellement j'adore "Time" et Rosanne Cash ne s'en tire pas trop mal malgré le manque de profondeur de l'interprétation.

    Les titres:

    1 –Joseph  Come On Up To The House 4:03

    2 –Aimee Mann Hold On 5:26

    3 –Phoebe Bridgers Georgia Lee 4:21

    4 –Shelby Lynne & Allison Moorer Ol' 55 5:31

    5 –Angie McMahon Take It With Me 4:09

    6 –Corinne Bailey Rae Jersey Girl 5:35

    7 –Patty Griffin Ruby's Arms 6:08

    8 –Rosanne Cash Time 4:39

    9 –Kat Edmonson You Can Never Hold Back Spring 2:24

    10 –Iris DeMent House Where Nobody Lives 4:25

    11 –Courtney Marie Andrews Downtown Train 4:16

     

    12 –The Wild Reeds Tom Traubert's Blues 4:46

    Covers : Come On Up To The House - Women Sing Waits - Artistes variées [2019]

    Pour l'écouter et juger, ce n'est pas loin.....Tom is waiting

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Acidulé: Papas Fritas - S/T (1995)

    Après leur apparition en 1992, sous forte influence Beatles et Beach Boys, les trois Papas Fritas (ils ne sont pas belges pourtant) nous délivrent un premier album minimaliste et fabriqué avec des bouts de ficelle. En effet, les instruments sont rudimentaires - un piano, une guitare et une caisse sommaire - mais ils arrivent à dépasser la fragilité de l'ensemble pour créer des pop-songs élémentaires, de petites ritournelles lumineuses à découvrir...

    Avec peu de moyens, mais une volonté farouche de trouver un son original , on arrive parfois à sortir de très bons disques...Il aurait pu faire partie des chefs d'oeuvre oubliés de Christophe Conte...

    Les titres:

    1 Guys Don't Lie 2:39

    2 Holiday 2:47

    3 Wild Life 3:15

    4 Passion Play 3:02

    5 TV Movies 3:57

    6 My Revolution 2:42

    7 Kids Don't Mind 0:51

    8 Smash This World 2:47

    9 Lame To Be 2:46

    10 Possibilities 2:17

    11 My Own Girlfriend 1:57

    12 Explain 3:39

    13 Afterall 3:07 

    Acidulé: Papas Fritas - S/T (1995)

    Pour écouter ce petit bijou, ce n'est pas loin....Pommes Frites

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Frenchy But Chic # 122 : Wild Child - Speedlife'o mind (1983) 

    Ces enfants sauvages de Marseille étaient plus proches des Stooges que de Lou Reed malgré le nom du groupe. Ils reprenaient à leurs débuts des titres des Doors et des Stooges et écumaient les clubs de Provence entraînés par les deux leaders , le chanteur Little Jim et le guitariste Leeroy Stanner. Ils montent à Paris en 1977 et sortent un premier 45 T auto-produit puis cet album "Speelife o'mind" en 1983. Ils passent même aux Enfants du Rock mais, malgré un certain succès et un nouvel album en 1986, leur aventure s'arrête là. Mais ce n'est jamais vraiment fini car en 2015 ils sortent un 3ème album produit par Bernard Natier mais enregistré en...1985!

    Les titres: (vinyl numérisé)

    A1 She Drives Me Insane 2:34

    A2 Hate & Love 3:33

    A3 Dusty Friends 3:35

    B1 Modern People 2:45

    B2 I Don't Care 2:41 

    B3 Speed Life O'Mind 3:16

    Frenchy But Chic # 122 : Wild Child - Speedlife o'mind (1983)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.....Enfants sauvages

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Le Choix des Lecteurs # 166: John Lee Hooker - Bedroom Boogie - Chicago 1976

    Chaud! très chaud ce live du Hooker! Je l'ai déjà propsé il y a quelque temps mais vous l'avez peut-être manqué. A ne pas écouter sous la couette tout seul....ou alors à vos risques et périls!

    Les titres:

    01. Boom Boom

    02. Serves Me Right To Suffer

    03. You Know It Ain't Right

    04. Hobo Blues

    05. One Bourbon, One Scotch, One Beer

    06. Whiskey And Women

    07. Crawlin' King Snake

    08. Boogie Chillen

    09. You Know I Love You

    10. Maudie

    11. Crazy 'bout You Baby

    12. Boogie Chillen

    13. I Need Some Money

    14. Bundle Up And Go

    Tracks 1-11: November 9th, 1976, Wise Fools Pub, Chicago, Ill. WXRT Broadcast.

    Track 12: July 15th, 1986, Montreux Jazz Festival, Montreux, Switzerland. 

    Tracks 13-14: 1962, Basel, Switzerland, Swiss Radio Broadcast.

    Le Choix des Lecteurs # 166: John Lee Hooker - Bedroom Boogie - Chicago 1976

    Pour le réécouter, ce n'est pas loin.....Boom boom boom boom!

    à vous maintenant! (2 choix possibles sur trois!)

    Keith Jarrett Duo - NYC 1989 sbd

    Joe Jackson - San Francisco 1979

    Jesus and Mary Chain - Suck on this  - 22 décembre 1985

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • Mes indispensables # 10: Radiohead - OK Computer (1997)

    J'en ai déjà parlé il y a quelque temps mais c'est l'évidence même: "OK Computer" est un MONUMENT! Un peu l'équivalent du "Dark side of the moon" du Floyd  transporté dans les années 90. Progressif mais aussi alternatif, cet album expérimental réussit là où tant d'autres ont échoué. Pourquoi? Parce qu'à la longue et au fil des écoutes les titres , sans faiblesse aucune, s'insinuent dans votre cerveau pour ne faire qu'un tout. Rien que trois tubes sur ce disque: Paranoid Android, Karma Police et No Surprises, qui dit mieux? Une allusion à Dylan - Subterranean Homesick Alien - Exit Music, Lucky, Electioneering complètent ce chef d'oeuvre. Rien à dire plus, nous nous envolons vers les sommets...

    Les titres:

    1 Airbag 4:44

    2 Paranoid Android 6:23

    3 Subterranean Homesick Alien 4:27

    4 Exit Music (For A Film) 4:24

    5 Let Down 4:59

    6 Karma Police 4:21

    7 Fitter Happier 1:57

    8 Electioneering 3:50

    9 Climbing Up The Walls 4:45

    10 No Surprises 3:48

    11 Lucky 4:19

    12 The Tourist 5:24 

    Mes indispensables # 10: Radiohead - OK Computer (1997)

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin....Computer KO

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Live : Herman Dune - Bristol - 4 juin 2011

    Pour ce live du samedi, j'ai finalement choisi Herman Dune plutôt qu'un énième Hendrix parce que j'avais adoré leur album "Giant" et que j'ai une petite faiblesse pour ce groupe "anti-folk" qui a un peu disparu des radars...

    Le son es bon, profitez-en bien!

    Les titres:

    01 The Rock

    02 Walk Don`t Run

    03 My Home Is Nowhere Without You

    04 Shadow Of A Doubt

    05 Tomorrow Is A Long Time (Bob Dylan)

    06 Be A Doll And Take My Heart

    07 Lay Your Head On My Chest

    08 Your Name, My Game

    09 Magician

    10 I Wish That I Could See You Soon

    11 Ah Hears Strange Moosic

    12 Monument Park

    13 Not On Top

    14 Where Is The Man?

    15 encore

    16 In The Long Long Run 

    Live : Herman Dune - Bristol - 4 juin 2011

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin..... Mange ta soupe Herman!

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Place aux Femmes! : Amy Winehouse - The Lioness: Hidden treasures

    Je ne suis pas un fan absolu d'Amy Winehouse mais j'avoue que son écoute est toujours très agréable. Elle a bien évidemment sa place ici grâce à son "Back to Black" de 2006 qui l'a propulsée au sommet. Certes, ce n'est qu'une compilation posthume et, face à ce genre de disque, on peut rester circonspect mais ce n'est pas le cas ici même si certains titres sont déjà connus.

    Pour les spécialistes , j'ai repiqué le détail de l'album titre par titre:

    1) "Our Day Will Come"
    Cette reprise reggae très entêtante d'un classique des années 60 signée Ruby And The Romantics, est une superbe entrée en matière. La désespérance de cette chanson doo wop est teintée de cet optimisme vintage qui vont comme un gant à la chanteuse. On en redemande.

    2) "Between the Cheats"
    Voilà un des rares véritables inédits de cet album. Il avait été enregistré en vue du troisième album d'Amy Winehouse, pour lequel elle avait commencé à travailler en 2008 avec Salaam Remi. Tonalité sixties soul à nouveau avec des effets de falsetto amusants. Rien de renversant, cependant.

    3 ) "Tears Dry (original demo)"
    La version originale enregistrée à Miami en 2005 de "Tears Dry On Their Own" qui figurait sur "Back To Black". Une version plus dépouillée mais qui n'apporte pas grand chose. On commence à sentir le remplissage.

    4) "Will You Still Love Me Tomorrow"
    Pour faire bonne mesure, voilà une démo inédite. Une reprise des Shirelles datée 2004 qui n'est pas fracassante. Mais la maison de disques Island a prévenu qu'il n'y avait pas des dizaines d'enregistrements d'Amy Winehouse à exploiter et donc pas matière à sortir plusieurs albums posthumes. Une douzaine de démos dorment encore sur les étagères d'Island mais Amy ne souhaitait pas que ces chansons inachevées voient le jour. Et le patron d'Island s'est engagé à respecter son voeu. Doit-on le croire ?

    5) "Like Smoke" (avec Nas)
    L'un des meilleurs morceaux de cet album. Ces deux grandes voix se répondent parfaitement. Hommage peut être ici rendu au travail d'orfèvre du producteur Salaam Remi qui a monté avec fluidité cette chanson enregistrée à plusieurs années de distance par Amy Winehouse et son rappeur préféré, Nas, auquel elle rendait hommage dans "Me and Mr Jones". Le MC new yorkais a posé ses rimes sur ce titre après la mort de celle qu'il considérait comme "sa petite soeur", née comme lui un 14 septembre. Dans la chanson, son allusion au mouvement Occupy Wall Street, démarré en octobre, atteste d'un enregistrement tout frais.

    6) "Valérie"
    Une reprise des Zutons que Mark Ronson (le producteur de son album "Back to Black") avait fait chanter à Amy Winehouse sur son propre album de reprises, "Version", sorti en 2007. La version présentée ici est différente, moins rapide et plus touchante. Un fond de tiroir qui valait le coup d'être exhumé.

    7 ) "The Girl From Ipanema"
    Pour la petite histoire, le producteur Salaam Remi raconte que c'est la toute première chanson qu'Amy Winehouse lui a chanté lorsqu'il l'a rencontrée, en 2002 à Miami. Qu'attendre de cet hymne bossa nova signé des monstres sacrés Vinicius de Moraes et Antonio Carlos Jobim repris mille fois aux quatre coins de la planète ? Pas grand chose. Et pourtant, le scat et le chant d'Amy nous bouleversent. La chanteuse y fait penser à un petit oiseau fragile, cabossé par la vie, qui chante néanmoins comme il respire. De tout son coeur.

    8 ) "Half Time"
    Une superbe composition d'Amy Winehouse enregistrée pour les sessions de l'album "Frank", son premier album sorti en 2003. Un titre mélancolique si rétro qu'on jurerait une reprise de Marvin Gaye. Un des authentiques "trésors cachés" promis par cet album.

    9 ) "Wake Up Alone" (Original Recording)
    Une version antérieure, pré-Mark Ronson, de ce classique d'Amy Winehouse qui figure sur "Back To Black". Plus dépouillé, moins produit, plus jazz, mais dispensable.

    10) "Best Friends, Right ?"
    Enregistrée en février 2003, cette jolie chute de l'album "Frank" est un des tout premiers titres que ses fans l'ont vue chanter sur scène. Amy Winehouse ouvrait en effet son show avec ce morceau produit par Salaam Remi.

    11 ) "Body and soul" avec Tony Bennett
    Le dernier enregistrement d'Amy Winehouse, avec le crooner de jazz Tony Bennett, remonte à mars 2011 aux studios londoniens d'Abbey Road. Cette chanson figure dans l'album "Duets II" du chanteur américain paru en septembre. Au sujet d'Amy Winehouse, Bennett pense qu'elle savait au moment de l'enregistrement qu'elle ne vivrait pas. C'est "triste parce qu'elle était la seule chanteuse qui chantait vraiment de la bonne façon", déclarait-il au Daily Show en septembre. "C'était une grande chanteuse de jazz. Une vraie chanteuse de jazz", ajoutait-il. Ce titre en est un témoignage éclatant.

    12)"A Song For You"

    Une chanson poignante de Leon Russell rendue célèbre par Donny Hathaway, l'artiste favori de tous les temps d'Amy Winehouse. Le titre a été enregistré au printemps 2009, en une seule prise, chez elle où elle s'était installé un petit studio. On y perçoit en filigrane la souffrance de cette jeune femme qui combattait ses démons en chantant ses tripes. Seul regret : la production trop voyante, rajoutée après-coup, d'un morceau enregistré au départ avec Amy seule à la guitare.

    Place aux Femmes! : Amy Winehouse - The Lioness: Hidden treasures (2011)

     

    Pour l'écouter, ce n'est pas loin.... La lionne

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Dégustation agréable : The Walkabouts - Satisfied Mind (1993)

    Je ne comprends pas pourquoi je ne vous ai jamais proposé cet album auparavant car il trône sur une étagère juste à côté de moi! Il a pris le temps de venir jusqu'à vous, alors prenez le temps de le déguster, de l'écouter... Ce n'est pas un album "original" des Walkabouts mais bien un album de reprises et pas n'importe lesquelles... De plus, cet album a un parfum , bien éloigné de celui de Seattle , la ville d'origine du groupe... Mais cela ne fait pas peur à Chris Eckman et Carla Torgerson qui savent ce que jouer de la folk veut dire... On ne la fait pas à ces cousins américains des Cowboy Junkies: une pointe de country, un soupçon de folk , un trait de blues et c'est parti ! Là , la recette est bonne car le choix est bon: Nick Cave, Robert Forster, Gene Clark , John Cale, Patti Smith, Johnny Rivers, The Carter Family et quelques traditionnels et le tour est joué!

    Tout cela nous donne au final un magnifique album que je vous conseille vivement!

    Les titres:

    1 Satisfied Mind 4:47

    2 Loom Of The Land 5:59

    3 The River People 5:17

    4 Polly 4:15

    5 Buffalo Ballet 3:28

    6 Lover's Crime 2:52

    7 Shelter For An Evening 3:04

    8 Dear Darling 2:27

    9 Poor Side Of Town 4:31

    10 Free Money 5:17

    11 The Storms Are On The Ocean 5:01

    12 Feel Like Going Home 8:17 

    13 Will You Miss Me When I'm Gone? 4:10

    Dégustation agréable : The Walkabouts - Satisfied Mind (1993)

    Pour l'écouter ce n'est pas loin....Esprit satisfait

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Frenchy But Chic # 121 : Vietnam Veterans - Days of Pearly Spencer (1988)

    Vietnam Veterans est bien un groupe français malgré son nom (il s'appelleront aussi The Gitanes dans les années 2000) formé dans les années 80 à Châlon-sur-Saône. Ils sont très marqués à leurs débuts par le rock psychédélique tendance Roky Erickson. 

    Ce disque est en fait une compilation qui s'achève sur un titre fleuve  -  The Trip - écrit par Kim Fowley. 

    les titres:

    1. The Days of Pearly Spencer *  David McWilliams  4:22

    2. 500 Miles **  Hedy West   5:54

    3. Is This Really the Time ***  Mark Enbatta  3:18

    4. Burning Temples ***  Mark Enbatta  4:19

    5. Don't Try to Walk on Me ***  Mark Enbatta  3:39

    6. Dogs ***  Mark Enbatta  4:43

    7. You're Gonna Fall ***  Mark Enbatta  3:59

    8. Dreams of Today ***  Mark Enbatta  6:18

    9. Be My Baby ****  Ellie Greenwich, Jeff Barry, Phil Spector  6:01

    10.The Trip ***** (CD only)  Kim Fowley  23:53  

    Frenchy But Chic # 121 : Vietnam Veterans - Days of Pearly Spencer (1988)

    Pour écouter ces vétérans, ce n'est pas loin....Rambo français

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Le Choix des Lecteurs # 165 : Richard Hell & The Voidoids - 13 Octobre 1978 Phase III, Pittsburgh, PA

    Ne vous attendez pas à un son "top notch" avec ce live de Richard Hell mais vous avez été prévenus..... Il y a une reprise du "Ventilator Blues" des Stones, morceau qui fait partie d'un de mes indispensables albums à avoir dans sa discothèque...hormis bien sûr "Walking on the water" qui est une reprise du Creedence Clearwater Revival et "I wanna be yourdog" des Stooges. Selon le partageur, la bande est un poil trop rapide...

    Les titres:

    01 Love Comes In Spurts

    02 The Kid With The Replaceable Head

    03 Walking On The Water

    04 Staring In Her Eyes

    05 Liars Beware 

    06 You Gotta Lose

    07 Ventilator Blues

    08 Betrayal Takes Two

    09 Blank Generation

    10 I Wanna Be Your Dog 

    11 Down at the Rock N Roll Club

    Le Choix des Lecteurs # 165 : Richard Hell & The Voidoids - 13 Octobre 1978 Phase III, Pittsburgh, PA

    Pour ceux qui voudraient graver sur cd, il faudrait réduire la vitesse de 3% avant gravure.

    Pour tout le monde, pour écouter ce n'est pas loin (en Flac) ....Phase III

    Mais ce n'est pas fini! à vous de choisir!

     The Jam - Back to the Modern World  (live 1980)

    Jason and the Scorchers - Live in Paris - 10 Juillet 1984

    The Paul Weller Movement - Town and Country Club - 5 décembre 1990

    That's all folks!

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique